Créer un site internet

La pleine lune

La pleine lune se forme lorsque la lune est opposée au soleil. Désormais, ce moment est paré de toutes les vertus. C’est devenu une période bénie pour faire quelque chose de fantastique. Laisser croire que la pleine lune est un moment spirituel ou une opportunité de redémarrage est plus glamour,  et plus vendeur,  qu’expliquer ce qu’elle produit en réalité,  à savoir des ruptures et des conflits qui sont bien évidemment regrettés une fois les émotions déversées et surtout, devant le désastre qu’elles ont créés. Entendre que la pleine lune va apporter des changements merveilleux nourrit l’égo et occulte la force d’âme.

La pleine lune n’est pas une période bénie qui annonce un changement fantastique.

Si elle ne produit pas de miracles, c’est parce que la lune ne fait plus son job qui consiste à révéler,  et à développer,  l’intuition, la créativité, la fantaisie, le sens des nuances, le tact, la douceur, au profit de la motivation, de la vitalité et des forces créatrices qui proviennent du Soleil. Si la lune ne remplie plus sa mission originelle c’est parce que le soleil a perdu son magnétisme, son assurance, sa force d’âme. Désormais, il symbolise le Moi et parfois, le Sur-Moi. Privé d’intuition, de nuance, de créativité le soleil produit un individualisme exagéré qui induit à remuer ciel et terre pour obtenir satisfaction. Les déboires et les échecs, qui sont légions lorsque l’égo est à la manœuvre,  génèrent de la colère, de l’amertume, de la rancœur qui est stockée dans le corps émotionnel et qui se déverse brutalement lors de la pleine lune. Sous le coup de la colère, de l’amertume, de la rancœur, des décisions sont prises et des mots fusent avec tous les effets indésirables qui en découlent.

Si ce genre de décrochage se produit lors de la pleine lune, c’est le signe d’une grande fatigue produite par l’égo.

Agir,  réagir, penser et s’exprimer en étant gouverné par l’égo est épuisant. Cela  induit à lutter contre les évènements contraires et à renverser les obstacles  par tous les moyens. L’égo incite à provoquer les évènements et parfois le destin pour obtenir gain de cause. Hélas, tout ce qui est produit par un excès d’individualisme ne produit pas les résultats espérés mais des échecs et une absence cuisante d’évolution. Essuyer des déboires est également fatiguant.

Sur le fond, c’est donc la fatigue qui est accumulée par la lutte permanente de l’égo,  et par les déceptions qu’il génère et qui se manifeste par le biais de reproches, de stress et de ruptures lors de la pleine lune. Du coup, les ruptures sont un excellent moyen pour récupérer. Et en ce qui concerne le froid qui découle d’un conflit, il permet également de souffler. Cela fait, l’égo remonte au créneau et c’est reparti pour un tour jusqu’à la prochaine pleine lune.

Ce processus enferme dans un cercle infernal de conflits, de déceptions et de ruptures,  dont il est difficile de sortir  sans faire un petit travail sur soi.

Les années, les mois, les semaines et les jours qui défilent font que cette remise en question devient réellement nécessaire et de plus en plus pressante. En 2008, en passant en Capricorne, Pluton a changé la donne en imposant plus de rigueur et surtout du pragmatisme. Pour réussir et atteindre son objectif, il faut faire preuve de persévérance et faire les choses par ordre de priorité. En 2018, en passant en Taureau, Uranus à confirmé que c’est comme cela qu’il faut faire. Cependant, Pluton et Uranus étant des planètes lentes,  ce message n’a pas été compris instantanément. Depuis 2021,  et surtout en 2022, Saturne en Verseau passe le même message par le biais d’une attente interminable, un sentiment de solitude qui est difficile à vivre et aussi,  par des restrictions inhabituelles.

Avec ces trois poids lourds du zodiaque, les effets de la pleine lune sont désormais plus dévastateurs, plus concrets  et plus intenses. Les excès et les désirs produits par l’égo sont systématiquement bloqués par un moyen ou par un autre. Cependant, ces blocages n’ont pas vocation à faire des misères mais à inciter à ne plus agir, réagir et penser d’une façon égotique.

Pour sortir de cette spirale infernale, il ne faut plus que ce soit l’égo qui domine.

Pour réussir ce petit prodige, il faut apaiser ces rancœurs, ces colères et ce sentiment d’injustice provoqué par une rupture qui s’est produite il y a quelques années,  car sur le fond, ce sont ces ressentiments qui  induisent à agir en étant gouverné par l’égo. Et dans le même temps, ils ont étouffés, ou anéantis,  la force d’âme, l’assurance, le magnétisme qui émane du Soleil et la nuance, l’intuition, la créativité, qui provient de la lune. C’est pourquoi, tout va de travers lors de la pleine lune et qu’il est indispensable d’en finir avec cet individualisme qui a surgit pour de mauvaises raisons. Pour remettre les choses à l’endroit, car c’est de cela dont il s’agit, il faut accepter cette rupture qui s’est produite il y a quelques années car elle fait partie du programme de vie. Grâce à cette acceptation, elle ne sera plus vue comme un échec mais comme une expérience et ces rancœurs, ces sentiments d’injustice, ces colères et cet individualisme disparaîtront.

Dans cet état d’esprit éclairé et plein de sagesse, le soleil retrouvera sa force d’âme, son assurance, son magnétisme et la lune fera son travail en le nourrissant de nuance, d’intuition, de créativité. Quant à la pleine lune qui se forme tous les mois, elle n’aura plus d’impacts dévastateurs.

 

pleine lune soleil lune astrologie voyance Horoscope

×