développement personnel

  • Nous nous adaptons tous les jours et pourtant...

    Notre vie quotidienne déborde de créativité pour perturber les plans que nous avons élaboré. Mais ce n’est pas pour autant que nous vociférons. Nous nous adaptons.

    Nous nous adaptons à la porte fermée du magasin en allant chercher un produit ailleurs et lorsque nous revoyons le commerçant, nous ne l’agonisons pas d’injures sous prétexte que, dix jours plus tôt, on a fait un détour imprévu. On lui fait un grand sourire, et si on le connaît un petit peu, on lui demande si tout va bien puisque nous savons que ce n’est pas dans ses habitudes de fermer sa boutique en pleine semaine.  

    Et il se passe la même chose pour toutes ces contrariétés qui nous retardent et nous détournent de nos objectifs quotidiens. Nous nous y adaptons en trouvant des solutions de rechanges  qui règlent les problèmes qui déboulent à l’improviste.  Et il se trouve que nous faisons quasiment que cela toute la sainte journée entre l’ordinateur qui est récalcitrant pour des raisons obscures, la nounou qui fait faux bond la veille pour le lendemain, l’oubli du truc indispensable dans la liste des courses de la semaine qui impose de cavaler au magasin avant qu’il ne ferme. La liste de toutes ces choses qui ont le chic pour nous pousser à nous adapter est loin d’être exhaustive.

    Je suis certaine que vous avez un tas d’exemples qui sautillent dans votre esprit tout en en espérant être sur la première marche du podium du concours des problèmes de la journée.

    Mais grâce à nos facultés d’adaptation, nous faisons de découvertes qui enrichissent notre vie de tous les jours ou qui nous rendront service quelque temps plus tard.

    Les 12 signes et les changements planetaires en 2023 1Mais il se trouve qu’il y a eu des changements majeurs dans le ciel et ils se sont installés doucement dans la vie de chacun d’entre nous.  Mais pour le coup, ils ont une toute autre dimension puisqu’ils perturbent sérieusement des secteurs clés de notre existence tels que le travail, l’argent, les amours, le mariage, la famille. Et allez savoir pourquoi, ce merveilleux sens de l’adaptation qui fait des merveilles dans la vie de tous les jours est aux abonnés absents. En revanche, la colère surgit instantanément et elle est suivie de près par le sentiment d’injustice. L’impuissance de ces ressentiments fait apparaître la rancœur et l’amertume qui ont la fâcheuse tendance à prendre racine. Force est de constater que nous ne cherchons pas du tout à nous adapter alors que c’est ce que nous devons faire.

    Et si nous perdons un temps fou à vociférer contre le ciel, les étoiles ou autre, c’est parce que ces perturbations sont inédites par leur intensité et  leur soudaineté. Et à cela s’ajoute une incompréhension totale. Voilà pourquoi il est aussi difficile de s’adapter à ces bouleversements qui touchent désormais des secteurs clés de notre existence et qu’il est plus facile de se mettre en colère ou de tenter le tout pour le tout en allant de l’avant mais en vain.

    Mais au fond, ce qui fait perdre un temps fou, et qui fait faire parfois des erreurs regrettables, c’est l’incompréhension. En revanche, dès lors que nous comprenons le sens profond de ces bouleversements, ils perdent leur intensité dramatique et ensuite, nos facultés d’adaptation se mettent en marche.

    Bien sûr, dès lors que ce sont des secteurs clés qui sont touchés, il faut un peu plus de temps pour s’adapter, trouver le bon remède, faire les réajustements qui s’imposent que pour cavaler au magasin acheter une cartouche d’encre pour l’imprimante mais au final le résultat est le même. L’imprimante fonctionne avec une cartouche d’encre neuve. Le secteur clé de l’existence qui a été bouleversé fonctionnera parfaitement bien une fois les réajustements faits.

    Tout cela pour expliquer que, partant du principe que nous sommes capables de nous adapter aux contrariétés de la vie quotidienne, nous sommes parfaitement en mesure de faire la même chose lorsque des secteurs importants de notre vie sont bouleversés mais à condition que nous comprenions leur vocation profonde, cela va sans dire.

    Au fond, dès lors que l’on comprends le sens des événements, et peu importe qu’ils soient mineurs ou majeurs, tout s’éclaire, nous nous adaptons, nous découvrons nos qualités, nos talents et nous évoluons à grand pas.

×